Faut-il apprendre à courir avant d'apprendre à marcher ? Comme quoi marcher serait courir au ralenti. Courir à reculons met en jeu certains muscles qui ne demandent qu'à se développer. Plus besoin de pivoter, d'ailleurs, en cas de retraite, ce qui permet de continuer à tirer sur l'ennemi sans perdre la face. Dans les défilés de mode, les mannequins gagneraient en souplesse. On s'apercevrait bientôt que les seins sont d'inutiles bavardages. Mais pour les hommes d'éminents spécialistes mettraient en avant l'inéluctable modification de la prostate. L'envers, l'endroit...De biais c'est bien aussi, les danseurs de tango ont prouvé que tailler des oreilles en pointe permet d'éviter bien des insomnies. Reste à envisager de marcher sur la tête, mais là on va dire que pédaler dans le vide est notre sort quotidien.