L’élégance est dans la manière bien sûr Comme dans le lancer des couteaux Comme de faire un ourlet rapide à même la peau

Sache que nous sommes toi et moi de la même extravagance, du même éther Dans le sens des préraphaélites Nous sommes du même baptême

Humeur passionnée Je t’aimerai toujours Gravide, hospitalière Je t’aimerai fontaine ou je t’aimerai pluie Dévorant tes quartiers découpant tes fuseaux, marmonnant D’incompréhensibles prières

Pour graver cet amour face aux tempêtes Je te dois ma mort et d’y renaître Ainsi parlait dans une Chine ancienne En amphore la porteuse d’eau

Coiffure de guerre nous y sommes contraints J’agite toutes sortes de castagnettes Pour que tu consentes à comprendre qui tu es Si je titube aveugle je te vois très bien Beau masque avec perles et nacre Je couvre tes beaux seins de branches de fara Je râperai ton âme pour mon po’e l’adoucir Je suis ton couturier : aiguille initiatique Je suis ton père vrai je te prie je te parle D’une prison et des jeux de hasard Et d’une plume rouge dans le corps d’un requin

Tu as beau agiter des doigts palmés

Pour faire croire à de la méditation et du rêve Je viens de plus loin je t’enfante Je suis le chef du deuil et des symboles Te tenir alertée tu t’épiles les lèvres Je ne me moque pas si tu te dissimules Derrière cinquante kilos de rêve et de douleur Cela mérite bien une fleur un poème Qui te tatoue au petit point du sexe